Albums Photo

Accueil » Albums Photo » Ile de la RĂ©union DĂ©cembre 2012

cafeiere

Le Bourbon pointu est une variété de caféier obtenue à partir d'une mutation du caféier d'Arabie décrite dès 1711 par Monsieur d'Hardancourt, secrétaire de la compagnie des Indes, en mission à La Réunion. D'abord appelé Café du Roy selon certaines chroniques, il a ensuite été renommé Café Leroy après la Révolution, du nom d'un de ses premiers cultivateurs, décédé en 1770. Proscrite en 1718 par la Compagnie des Indes, sa culture reprendra vers 1770 avant d'être quasiment décimée en 1880 par une épidémie1. Longtemps quasiment disparue, la culture de cette variété du caféier d'Arabie (Coffea arabica cv. laurina) est aujourd'hui relancée à La Réunion, mais aussi en Guadeloupe et en Nouvelle-Calédonie, dans la perspective d'une production haut de gamme.
IMGP7506__640x425_.jpg

cap mechant

Le cap Méchant est un cap de l'île de La Réunion, département d'outre-mer français dans le sud-ouest de l'océan Indien. Il est situé sur le territoire communal de Saint-Philippe le long d'une côte déchiquetée frappée par la houle et typique de la région appelée Sud sauvage. Ce cap a donné son nom à un lieu-dit voisin.
IMGP6769__800x531_.jpg

case tatave

La Case Tatave est une bâtisse traditionnelle créole inscrite au patrimoine architectural de la Réunion. Située sur la route Hubert Delisle à La Rivière Saint-Louis, aux portes de CILAOS et à l’embranchement des Makes (quelques KM), la case Tatave est le point de départ idéal vers les chemins de randonnées environnants ou les grandes plages de la côte ouest. Construite à la fin du XIXème siècle dans une architecture typiquement créole, la case Tatave avec sa varangue, ses bardeaux et ses planchers en tamarin, est une grande découverte pour les amoureux du passé réunionnais, qui allie aujourd’hui authentic ité et moderinté.
IMGP7263__531x800_.jpg

cilaos

Cilaos est une commune française située dans le département et la région de La Réunion.
IMGP7352__531x800_.jpg

eglise sainte rose

L’église Notre-Dame-des-Laves est une église catholique de l’île de La Réunion. Petit bâtiment peint dans des couleurs roses, il présente un caractère remarquable du fait de la coulée de lave aujourd’hui solidifiée qui n'est entrée dans la nef que sur 3 mètres, le reste de la coulée ayant contourné l'édifice sans le toucher1 lors d’une éruption du Piton de la Fournaise survenue hors de l’Enclos Fouqué, sa dernière caldeira, en 1977. En outre, on trouve désormais à proximité une statue appelée Vierge au parasol qui était autrefois installée au Grand Brûlé, et qui a dû en être retirée sous la menace d'un ensevelissement par la lave durant les années 2000. Le site ainsi formé constitue l'une des attractions du tourisme à La Réunion dans la région de la Côte-au-vent.
IMGP6916__531x800_.jpg

hell bourg

Hell-Bourg est un lieu-dit de la commune de Salazie situé dans les Hauts de l'île de La Réunion au pied du Piton d'Anchaing. Baptisé ainsi en 1841 en l'hommage de celui qui fut gouverneur de Bourbon au milieu du XIXe siècle, Anne Chrétien Louis de Hell, le village possède de nombreuses maisons de la seconde moitié du XIXe siècle, construites par de riches planteurs et des commerçants de la côte à proximité des Thermes disparues au début du XXe siècle. Le label Plus beau village de France lui a été attribué, ses rues et son cimetière très fleuri entouré de bambous étant particulièrement pittoresques.
SAM_1087__800x600_.jpg

horloge hydraulique

Le belvédère de Bois Court est un site touristique réunionnais situé à Bois Court, sur les hauteurs de la Plaine des Cafres, dans les Hauts de la Réunion. Malgré son éloignement des côtes réunionnaises, ce site offre non seulement un point de vue sur Grand Bassin mais aussi une grande aire de pique-nique régulièrement fréquentée. Aussi, ce lieu détient une horloge à eau (il n'y en a que deux dans le monde entier)
IMGP7226__531x800_.jpg

mafate

Le cirque de Mafate est situé à La Réunion sur les communes de Saint-Paul et de La Possession. Il fait aujourd'hui partie du Cœur habité du Parc National de la Réunion, classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO en 2010. Pour y entrer ou en sortir, il n'existe que deux voies : celle des airs et celle des sentiers de randonnée. En effet, la difficulté de son accès, due à son relief tourmenté et chaotique, empêche la route de pénétrer au cœur de ce sanctuaire naturel. Le cirque est un immense chaudron au fond irrégulier, parsemé ici et là de nombreux îlets où la vie, au fur et à mesure du temps s'est fixée. Ses habitants sont appelés les Mafatais.
IMGP6511__800x531_.jpg

piton de la fournaise

Le piton de la Fournaise, qui culmine à 2 632 mètres d'altitude1, est le volcan actif de l'île de La Réunion. Il correspond au sommet et au flanc oriental du massif du Piton de la Fournaise, un volcan bouclier qui constitue 40 % de l'île dans sa partie sud-est. Ce volcan compte parmi les plus actifs de la planète : par la fréquence des nouvelles éruptions (en moyenne une tous les neuf mois), il tient probablement le premier rang mondial4 ; par le volume moyen de lave émise (estimé à 0,32 m3/s), il est environ dix fois moins productif que le Kīlauea, mais est comparable à l'Etna5. C'est aussi, depuis l'installation en 1979 de l'observatoire volcanologique, l'un des volcans les plus surveillés. L'accès est relativement aisé, notamment par la route du Volcan ou par la route des Laves, ce qui permet parfois au public de pouvoir assister au spectacle des projections et des coulées de lave. Comme les volcans d'Hawaï, le piton de la Fournaise est un volcan de point chaud. Il serait alimenté par un panache mantellique actif depuis plus de 65 millions d'années, qui au fil de la dérive des plaques tectoniques a d'abord créé les Trapps du Deccan en Inde, puis les Laquedives, les Maldives, les îles Chagos et enfin les Mascareignes6
SAM_1182__800x600_.jpg